La vente de pesticides aux jardiniers amateurs est désormais interdite

Finis les pesticides dans les mains des amateurs jardiniers car, depuis le 1er janvier, seuls les professionnels ont le droit d’utiliser les produits phytosanitaires chimiques.

Cette interdiction prévue par la loi Labbé qui fait partie de la loi de transition énergétique vise à encadrer de manière plus sérieuse l’utilisation des pesticides en France. Elle était nécessaire car il fallait stopper les mauvaises pratiques dangereuses pour la biodiversité des sols qui généraient de la pollution des nappes souterraines. En effet, 5% à 10% des pesticides étaient utilisés par les particuliers selon une étude de 2015 publiée par l’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine de Sain-Denis.

Il est à noter que, même si les professionnels peuvent encore utiliser ces pesticides, plus aucune collectivité n’a le droit d’en faire l’usage dans ses espaces verts, promenades, forêts et voiries. Pour plus d’informations sur l’utilisations de produits de remplacement, nous vous conseillons de lire le guide des solutions zéro pesticide.